Yannick Mertens, Open du Nord 2016

Sadly no wheelchair tennis exhibition ahead of the final like last year. Yannick Mertens breaks early and doesn’t look back: 6-2 6-4 in a bit more than an hour. He wins his 20th Futures-level tournament.

Pas d’exhibition de tennis en fauteuil avant la finale comme l’an dernier, dommage. Une finale sans suspense, qui dure à peine plus d’une heure: Yannick Mertens breake dès le début du premier set et s’impose facilement 6-2 6-4. Il remporte son 20ème tournoi Futures.


Read More

Julien Cagnina, Open du Nord 2016

The Open du Nord is a Futures level tournament held each year in Lille, Northern France since 1991. Past champions include Ronald Agenor, Greg Rusedski and Jo-Wilfried Tsonga. Playing this year: veteran journeymen, young hopes like Corentin Moutet and Corentin Denolly, but also a former top 50 player, Andreas Beck. Ranked 33 in 2009 and finalist in Gstaad, he is now ranked 321 and is looking forward to improve his ranking, following a back injury.
Singles champion in 2014 and defending champion in doubles, Yannick Mertens is the first seed this year. Karen Khachanov – then ranked 363 – captured the title last year. He since moved up to rank 154.

L’Open du Nord est un tournoi Futures qui a lieu à Lille chaque année depuis 1991. Ronald Agenor, Greg Rusedski et Jo-Wilfried Tsonga figurent parmi les anciens vainqueurs. On retrouve cette année dans le tableau à la fois des vétérans des tournois Challengers et Futures, des jeunes espoirs comme Corentin Moutet et Corentin Denolly, mais aussi un ancien top 50, Andreas Beck. 33ème mondial en 2009 et finaliste à Gstaad, il est aujourd’hui 321ème et cherche à retrouver son meilleur niveau suite à une blessure au dos.
Vainqueur en simple en 2014 et tenant du titre en double, le Belge Yannick Mertens est la tête de série numéro un cette année. L’an dernier c’est le Russe Khachanov, alors classé 363ème mondial qui l’avait emporté. Il a depuis gagné 200 places au classement.

Antal Van Der Duim defeats Andreas Beck

A surprising win by Van Der Duim over the tournament’s favorite, Andreas Beck. Van Der Duim breaks early and wins the first set 6-4. Beck reacts and breaks early in the second set. Van Der Duim dominates the game from the baseline and breaks back, but a bad tiebreak costs him the set. The level of play rises in the decider, and the Dutch wins 6-4 6-7(2) 6-3. A good match and a deserved victory for the Dutch who also qualifed for the doubles final (pairing with countryman David Pel, he lost to the Russian pair of Denis Matsukevitch and Daniil Medvedev).

Victoire surprise de Van Der Duim sur le favori du tournoi, Andreas Beck. Un break en début de set suffit à Van Der Duim pour empocher le 1er set 6-4. Beck réagit en breakant en début de 2ème set. Van Der Duim domine du fond de court et débreak, mais un mauvais tiebreak lui coûte le set. Le niveau de jeu s’élève lors de la dernière manche, et le Néerlandais l’emporte 6-4 6-7(2) 6-3. Un très bon match et une victoire méritée pour Antal Van Der Duim, aussi qualifié pour la finale du double (associé à son compatriote David Pel il perdra face aux Russes Denis Matsukevitch and Daniil Medvedev).


Read More

Karen Khachanov

Perhaps tired by his marathon match against Quentin Halys the day before, Rudy Coco could not do much to counter Karen Khachanov, who wins in straight sets, 6-1 6-4.

Aged 18, Khachanov trains at the 4Slam tennis academy in Barcelona, with former number 40, Galo Blanco.
He won 2 Futures tournaments last year, in Taipei and Mulhouse, and has 3 victories over top 100 players: Victor Hanescu (then ranked 63 in St Petersburg, 2013), Albert Ramos (72, Moscow 2013) and Janko Tipsarevic (27, Moscow 2013). He also represented his country in Davis Cup, and became Russia’s youngest ever Davis Cup player during Russia’s tie against South Africa in 2013.

After having seen him playing in Moscow in 2013, Yevgeny Kafelnikov predicted his young compatriot would be top 20 at the end of 2015.

Actually ranked 363, he should join the top 200 pretty soon. A player to follow in the years to come.

As for his opponent of the day, Rudy Coco, he’s quite a spectacular player by his playing style first but also by his attitude on court: he talks, and grunts, and talks and shouts, and talks. A charismatic player, he was really nice with the kids after the match.

Peut être fatigué par sa demie finale marathon de la veille, Rudy Coco n’a rien pu faire pour contrer la puissance de Karen Khachanov, qui s’impose en deux sets 6-1 6-4.

Agé de 18 ans, Khachanov s’entraîne à l’académie 4Slam à Barcelone, avec son coach l’ancien top 40, Galo Blanco. Il a remporté 2 Futures l’an dernier (Taipei et Mulhouse), et a déjà 3 victoires contre des joueurs du top 100: Victor Hanescu (alors classé 63è, à St Petersbourg en 2013), Albert Ramos (72, Moscou 2013) et Janko Tipsarevic (27, Moscou 2013). Il a aussi représenté son pays en Coupe davis et est d’ailleurs devenu le plus jeune joueur russe de Coupe Davis de l’histoire lors de la rencontre Russie-Afrique du Sud en 2013.

Après l’avoir vu jouer à Moscou en 2013, Yevgeny Kafelnikov a prédit que son jeune compatriote serait dans le top 20 fin 2015.

Classé 363è mondial, il devrait rapidement faire son entrée dans le top 200. Un joueur à suivre dans les années à venir.

En ce qui concerne son adversaire du jour, Rudy Coco, c’est un joueur spectaculaire tant par son style de jeu que par son attitude sur le court: il parle, il grogne, parle, crie, parle. Un joueur charismatique, très sympa avec ses jeunes fans après la finale.


Read More

Joachim Gérard

The Open du Nord, in Lille, had the great idea to organize a wheelchair tennis exhibition before the singles final between Karen Khachanov and Rudy Coco: a mini-set (tie break at 4 games all) between the Belgian Joachim Gerard, world number 5 and the French player Nicolas Peifer world number 6.

Some spectacular points in a relaxed atmosphere. Enjoy some photos and videos.

L’Open du Nord à Lille a eu la très bonne idée d’organiser une exhibition de tennis en fauteuil en lever de rideau de la finale entre Karen Khachanov et Rudy Coco. Au programme: un mini-set (tie break à 4 jeux partout) entre le Belge Joachim Gérard, numéro 5 mondial et le Français Nicolas Peifer numéro 6 mondial.

Quelques points spectaculaires dans une ambiance décontractée. Ci-dessous quelques photos et vidéos.

Joachim Gérard and Nicolas Peifer

Joachim Gérard
Read More

Open du Nord doubles trophy ceremony

Last match on Saturday: the final between number 1 seeds Yannick Mertens and Boy Westerhof and number 2 seeds Jonathan Eysseric and Constant Lestienne.
Lots of people left after the second semifinal. The match is not really exciting (by the way I really don’t like the no-ad rule) and the umpire was really bad, I couldn’t understand a word of what he was saying. Mertens and Westerhof win 6-4 6-4.

Dernier match programmé samedi: la finale du double opposant les têtes de série numéro un Yannick Mertens et Boy Westerhof aux têtes de série numéro deux les Français Jonathan Eysseric et Constant Lestienne.
Une bonne partie du public est partie après la deuxième demi-finale de simple. Le match n’est pas vraiment passionnant, et l’arbitrage est particulièrement mauvais, impossible de comprendre un traître mot de ce que dit le juge de chaise. Mertens et Westerhof l’emportent 6-4 6-4.

Constant Lestienne:
Constant Lestienne

Jonathan Eysseric, former junior world number one/Jonathan Eysseric, ancien numéro un mondial junior:
Jonathan Eysseric
Read More

Karen Khachanov

Pro tennis was back in Lille last week, three months after the historic Davis Cup final. The Open du Nord, a $15,000 Futures tournament, is of course much less prestigious than the Davis Cup, but it is always fun to get to watch some live tennis. Lower tournaments are also a good opportunity to discover young players in the making like Karen Khachanov and Quentin Halys, or some charismatic veteran players like Rudy Coco.

This tournament was full of surprises: the number 1 seed, Boy Westerhof (No. 1) was upset in the first round by qualifier Corentin Denolly; in the quarterfinals the defending champion Yannick Mertens (No. 263) and Jonathan Eysseric (No. 278) were beaten by Constant Lestienne (No. 459) and Quentin Halys (No. 619).

Khachanov, Lestienne, or Halys Coco, who will join Ronald Agenor, Greg Rusedski and Jo-Wilfried Tsonga as winner of the Open du Nord?

Le tennis pro était de retour à Lille la semaine dernière, trois mois après la finale de Coupe Davis. Bien sûr, l’Open du Nord, un tournoi Futures 15 000$, est bien moins prestigieux que la Coupe Davis, mais c’est toujours agréable de regarder du tennis live, quelque soit le niveau, non? De plus les tournois Challengers et Futures permettent de découvrir de jeunes espoirs, comme Karen Khachanov et Quentin Halys, ou des vétérans charismatiques comme Rudy Coco.

Les surprises se sont enchaînées durant le tournoi: Boy Westerhof, tête de série numéro 1 et 252ème mondial a été battu par le qualifié Corentin Denolly, 17 ans et 1036ème mondial dès le 1er tour; en quarts de finale, le tenant du titre, Yannick Mertens (No. 263) et Jonathan Eysseric (No. 278) ont été battus respectivement par Constant Lestienne (No. 459) et Quentin Halys (No. 619).

Khachanov, Lestienne, Halys ou Coco, qui va rejoindre Ronald Agenor, Greg Rusedski et Jo-Wilfried Tsonga au palmarès de l’Open du Nord?

Karen Khachanov (No. 363) vs Constant Lestienne (No. 459)

The 18 yr old Russian takes the control of the match from the first point on, and wins easily 6-4 6-0. Khachanov, whose biggest weapons are his powerful forehand and serve, has already 3 victories over top 100 players (Hanescu, Ramos and Tipsarevic). I guess we’ll hear more from him in the years to come.

Le jeune Russe prend le contrôle du match dès le premier point, et l’emporte facilement 6-4 6-0. Khachanov, dont les points forts sont le coup droit et le service, a déjà 3 top 100 à son tableau de chasse (Hanescu, Ramos et Tipsarevic). Un joueur à suivre, qui pourrait faire parler de lui sur le circuit ATP dans les années à venir.


Read More